Les élu⋅es du CA empêché⋅es de débattre sur le règlement des études

Nous avons, en vue du conseil d’administration (CA) prévu demain, envoyé une question diverse au président de l’ENS portant sur le suivi de propositions que nous avions formulées au CA de septembre avec les élu⋅es enseignant⋅es et personnels. Ces propositions portaient sur les crédits école, les plans d’étude, et revenant sur le caractère obligatoire des « 3 mois à l’étranger » du diplôme de l’ENS en période de pandémie.

Cette question a été envoyée par écrit, dans les délais impartis par le règlement intérieur de l’École, à savoir une semaine. Elle s’accompagnait du rapport de l’enquête que nous avions faite pour répondre à la demande du président d’avoir des éléments chiffrés détaillés. Elle ne demandait pas un vote définitif sur les questions énoncées : nous désirions simplement savoir où en était la réflexion de la présidence et de la vice-présidence aux Études sur le sujet.

Suite à un premier refus du président de répondre à cette question, nous avons, avec la majorité des élu·es des enseignant·es et l’ensemble des élu·es du personnel, rappelé le règlement au président et nous lui avons, de nouveau, demandé de répondre à la question transmise lors du CA de demain. La réponse du président a été sans appel : il refuse de nous répondre après avoir promis, le 29 septembre, que ces sujets seraient abordés le 22 octobre dernier.

Cette attitude n’est pas correcte car le président est tenu de répondre aux questions qui lui sont posées par les membres du conseil d’administration. Il doit rendre compte du travail fait par son administration, en particulier lorsque cela concerne les conditions de travail des étudiant·es, qui sont nombreuses et nombreux à être inquiet·es à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *