Doctorant⋅es et enseignant⋅es proposent une réforme des conditions d’inscription en doctorat

Mise à jour du 15 mars 2019. — En CA le 14 mars, le président a dit entendre les demandes doctorant⋅es, et a retiré le point sur le « salaire minimum » de l’ordre du jour pour qu’une discussion se tienne d’ici les instances de juin.


Le Règlement intérieur de l’École et les délibérations prises en CA prévoient qu’il ne soit possible de s’inscrire ou de se réinscrire en doctorat à l’ENS de Lyon que si l’on bénéficie d’un salaire minimum (1758 € bruts en SEE, 1000 € nets en LSH). Depuis plusieurs années, cette disposition pose des problèmes lors des réinscriptions en 4e année de thèse, surtout en LSH.

À l’occasion de l’annulation du Règlement intérieur en décembre 2018, les élu⋅es du CA ont proposé que ces points soient rediscutés.

Parallèlement, un texte signé par 74 doctorant⋅es et enseignant⋅es-chercheur⋅euses, publié aujourd’hui, propose une réforme de cette mesure. Le texte, que nous soutenons, propose de limiter celle-ci aux trois premières années de thèse.

Le « salaire minimum » doit à nouveau être voté en Conseil d’administration le 14 mars. Le 8 mars, nous avons exprimé notre opposition à ce projet en CEVE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *